Publications

Discussion Papers (series)

Politiques incohérentes ou réalités politiques? Les impératifs de la politique commerciale et industrielle du Nigéria

Cette page est également disponible en: Anglais

11-04-2022

Poorva Karkare, Michael Odijie, Ken Ukaoha et Jeske van Seters, document de réflexion de l'ECDPM, juin 2022

Share Button

La position du Nigéria en matière d’intégration régionale peut sembler incohérente, bien qu’il ait ratifié la Zone de libre-échange continentale africaine et qu’il se soit engagé à réaliser une union douanière par le biais de la CEDEAO. Par exemple, en 2019, il a unilatéralement fermé ses frontières terrestres avec les pays voisins, provoquant des perturbations majeures dans les réseaux commerciaux régionaux. Cela a, à son tour, eu un impact négatif sur les efforts de facilitation du commerce promus par les partenaires de développement pour assurer la circulation fluide des marchandises à travers les frontières.

Cet article examine ces dynamiques apparemment opposées. Il analyse les choix de politique commerciale et industrielle du Nigéria pour montrer que la fermeture de la frontière, plutôt que d’être un événement soudain, s’inscrivait dans la continuité des décisions politiques visant à freiner la contrebande et, entre autres, à promouvoir l’industrialisation. L’examen des politiques dans les secteurs du riz et des produits pharmaceutiques montre que si le Nigéria a de fortes ambitions en matière d’industrialisation, celles-ci ne se traduisent pas souvent par des politiques industrielles efficaces. En outre, les préoccupations liées au commerce régional, en
particulier la contrebande, sont considérées comme compromettant le potentiel et les efforts d’industrialisation du Nigéria, en sapant les entreprises nationales.

L’appréciation du contexte dans lequel les politiques dans ces secteurs sont introduites, plutôt que l’examen des politiques en elles-mêmes, fournit également des informations importantes. Elle montre que le Nigéria perçoit davantage la menace de la contrebande à travers les pays voisins que les avantages du commerce avec la région. Cela affecte la façon dont la facilitation du commerce est perçue, avec des implications pour les programmes de soutien. En cherchant à résoudre des “problèmes” définis localement tels que la contrebande, les interventions (ou “solutions”) de facilitation des échanges devraient simultanément poursuivre les objectifs
d’industrialisation et d’intégration régionale.


Lire le document de réflexion


Veuillez actualiser la page au cas où le fichier ne se chargerait pas ou téléchargez le fichier ici.

Download (PDF, 865KB)


Crédit photo : Nestlé via Flickr

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Comments

Economic recovery and transformationDiscussion Papers (series)Economic Community Of West African States (ECOWAS)IndustrialisationValue chainsAfricaNigeria