Publications

Briefing Notes (series)

Fonds fiduciaires de l’UE – Vers une action extérieure plus intégrée ?

Note d'information 81

Cette page est également disponible en: Anglais

10-12-2015

Hauck, V., Knoll, A., Herrero Cangas, A. 2015. Fonds fiduciaires de l'UE - Vers une action extérieure plus intégrale ? (Note d'information 81). Maastricht : ECDPM.

Share Button

Messages clés


Les fonds fiduciaires accordent la possibilité à l’UE et ses États membres de répondre conjointement à des situations d’urgence ou de fragilité ou à des priorités thématiques de manière plus souple, plus intégrée et plus efficace. En tant que tels, ils permettent à l’UE d’accroître sa visibilité et son poids politique au niveau global, et de tenir un seul et même discours politique et opérationnel dans des contextes et des régions très différents.

La portée et les enveloppes des trois fonds créés à ce jour (Bêkou, Madad et le Fonds fiduciaire pour l’Afrique) diffèrent largement. Les premières expériences positives du Fonds Bêkou ne peuvent être prises pour acquis pour les autres fonds. La réussite des fonds fiduciaires de l’UE dépend essentiellement de la volonté des États membres de contribuer à un instrument qui confère plus de poids à la CE dans l’action extérieure.

La pression du politique pour réagir et obtenir des résultats rapidement risque de faire oublier d’importantes leçons de la coopération internationale. Dans le cas du nouveau et très vaste Fonds fiduciaire pour l’Afrique, des orientations seront nécessaires pour veiller à ce que les décisions s’appuient sur une analyse solide, s’alignent sur les stratégies (régionales et nationales) existantes, assurent l’appropriation de l’aide et la complémentarité, et trouvent un équilibre entre les objectifs à court et à long terme.


Lire Note d’information 81


Download (PDF, 690KB)


Photo : courtoisie de Paul Keller via Flickr.

Outre le soutien structurel des partenaires institutionnels de l’ECDPM que sont les Pays-Bas, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Irlande, le Luxembourg, le Portugal, la Suède, la Suisse, et l’Autriche, cette publication a également bénéficié d’un financement du ministère britannique pour le développement international (DFID) et de fonds supplémentaires de la Suède pour les prestations de services de l’ECDPM.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Comments

European external affairsSecurity and ResilienceAfrica-EU Dialogue on Governance for DevelopmentDevelopment Finance and TaxationEU Development Policy and PracticeEuropean responses to violent conflict and crisisBriefing Notes (series)ConflictFragile statesFragilityPeacebuildingAfricaEurope