Making policies work

COP21 : enjeux élevés pour l’UE et l’Afrique

18-09-2015

Share Button

Le Dr. Hanne Knaepen, chargée de mission auprès du Centre européen de gestion des politiques de développement (ECDPM), a fait la déclaration suivante :  « Aussi bien l’Europe que l’Afrique ont grand intérêt à la conclusion d’un accord mondial sur le climat qui infléchit la courbe des émissions de gaz carbonique. La position de l’UE en ce qui concerne la COP21 – publiée aujourd’hui – vise à assurer que les températures ne montent pas plus de 2 degrés. L’objectif est de trouver un équilibre entre adapter et réduire.

Pour l’Afrique, l’agriculture et l’utilisation du sol sont des éléments extrêmement importants dans les négociations en vue d’assurer la sécurité alimentaire et la croissance économique, ce qui implique une forte demande d’adaptation à l’impact négatif du changement climatique, en particulier pour les pays les moins avancés. Cela pourrait impliquer une divergence entre les objectifs et les points de vue, compromettant une position commune UE-Afrique lors de la COP21. »

La publication récente de l’ECDPM « Africa and Europe combatting climate change: Towards a common agenda in 2015 » (L’Afrique et l’Europe en lutte contre le changement climatique : Vers un agenda commun en 2015) aborde les pistes à suivre pour les deux continents. Elle explique qu’un dialogue élargi et approfondi sur le changement climatique entre l’Afrique et l’UE pourrait faire émerger des solutions et compromis pour sortir des impasses qui pourraient survenir au cours des négociations à Paris et pendant la période post-2015.

Note  pour la rédaction : 

L’ECDPM est un laboratoire de réflexion basé aux Pays-Bas spécialisé les relations UE-Afrique.

Le Dr. Hanne Knaepen détient un doctorat en études environnementales mondiales de l’université de Kyoto (Japon), où elle a résidé pendant quatre ans. Sa thèse portait principalement sur la problématique de systématiser l’adaptation au changement climatique dans les politiques de développement en vigueur au Vietnam. Elle a également effectué une évaluation de l’action de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en la matière.

Chargée de presse :

Emily Barker

Email :[email protected]

Bureau : +32 (0)2 237 43 81

Mobile : +32 474 12 34 73

 

Climate changeAfricaEurope